preloader

Un entretien ? C'est facile en fait !

Vous avez peur de passer de passer vos entretiens, vous transpirez, respirez étrangement et avez les mains moites. Et bien cela c’est du passé maintenant, voici plusieurs conseils que JobRocket vous donne afin de ne plus être dans ce cas de figure.
Une phase de recrutement va se passer en 3 étapes clés :

  1. La préparation
  2. La rencontre
  3. La conclusion

Premièrement, vous devrez préparer votre entretien, c’est-à-dire de bien identifier l’entreprise et leur culture d’entreprise, c’est-à-dire leurs caractères et leurs envies globalement. Cela pourra vous donner une idée d’approche pour votre entretien, mais aussi si vous collaborerez avec eux par la suite. C’est une phase importante, car imaginons que vous n’aimez pas trop la mentalité d’une entreprise, n’allez pas y travailler … cela vous rendra malheureux et donc inefficace et vous coûtera cher sur votre vie professionnelle.
Prenez un maximum d’informations sur qui ils sont, qui fait quoi, pourquoi ils font ça et dans quel intérêt. Vous aurez un angle d’approche bien plus claire lorsque vous parlerez durant l’entretien, vous donnant un avantage certain par rapport aux autres candidats.

Ensuite, vient la rencontre … Ils jouent à domicile et ont l’avantage sur vous et … bref, non … bien sur que non.
Ils sont là avant tout pour mesurer votre engagement et vos capacités/expériences qui pourraient répondre à leur offre de poste. Ils prendront tout le temps le bon choix, alors autant que ça soit vous.
Lorsque vous arrivez sur les lieux, soyez ponctuels ! N’oubliez pas de saluer toutes les personnes et de leur sourire même s’ils ne seront pas présents à l’entretien,montrant ainsi votre savoir-vivre et votre savoir-être en communauté.
Vous aurez peut-être des sueurs froides, du stress et les mains moites. Il existe 2 méthodes très efficaces qui peuvent vous faire déstresser, c’est de 1,préparer votre entretien pour vous sentir prêt. De 2, vous laver les mains sous de l’eau froide (faisant descendre la pression) dans les toilettes si vous avez le temps.
Durant l’entretien, restez à l’aise et soyez vous-même, les recruteurs apprécieront car ils verront en vous l’humain et non le CV. Prenez une posture droite, soyez aimable et courtois avec vos interlocuteurs, posez des questions si vous en avez, et surtout soyez honnêtes, ne prétendez pas avoir des compétences que vous n’avez pas.
Vous ne parlez pas anglais ? dites que non.
Vous ne savez pas programmer mais vous avez fait un peu de HTML, dites que vousavez quelques notions.
Ne déformez pas la réalité, les recruteurs le perçoivent rapidement et cela pourrait vous coûter votre entretien.
N’hésitez pas non plus à vous mettre en avant avec vos valeurs et à parler de vos attentes personnelles. Ce que vous pouvez apporter à l’entreprise en fonction de leurs besoins et inversement. Un recrutement fonctionne dans une logique « gagnant-gagnant ».

Et enfin, la conclusion ! Votre entretien arrive à sa fin, n’hésitez pas à parler de rémunération avec votre interlocuteur, cette question a été stéréotypée comme malaisante alors qu’elle ne l’est pas, au contraire, elle prouve encore plus votre engagement et appuie le fait que vous n’êtes pas gratuit. De plus demandez quand vous recevrez des nouvelles concernant le poste, notamment une réponse de leur part et sur quel support (téléphone, email, etc.).
Lorsque vous sortez, dites bien aurevoir à tout le monde en étant souriant etmontrant que vous êtes satisfait de votre entretien, même si cela n’est pas lecas … là n’est pas la question.

Pour conclure cet article, que l’entretien se passe mal ou bien, cela n’a pas d’importance.Il y a des milliers d’offres d’emploi qui paraissent chaque jour, alors si vous tombez par terre suite à un mauvais entretien. Relevez-vous et apprenez de vos erreurs pour le prochain. La volonté est le nerf de la guerre, et c’est vous qui en êtes le moteur.

Commentaires (250)

Laisser un commentaire